Cumuler deux emplois et parfois plus, une solution ?

Merci de partager !
  • 3
  •  
  •  
  •  

4.78 (84 votes)

Cumuler deux emplois et parfois plus, une solution ? Découvrez comment on appelle les personnes qui cumulent plusieurs jobs et si c’est une bonne solution.

Cumuler deux emplois et parfois plus devient de plus en plus fréquents.

Il faut dire que les emplois à durée indéterminée et stable sont de plus en plus rare. Les obligations financières quotidiennes par contre sont récurrentes. Cela signifie qu’obligatoirement, de plus en plus de personnes exercent deux activités et parfois plus, en même temps.

Le terme moderne pour désigner les personnes qui exercent plusieurs activités est original, vous le connaissez ?

Comment appelle-t-on une personne qui exerce deux emplois ou plus par jour ou semaine ?

Le terme exact est : slasheur.

Pourquoi avoir choisi un tel mot ?

Il s’agit d’une référence en rapport avec le “/” qui sépare les différentes activités quand elles sont énumérées comme par exemple sur Lindedin : Consultante en communication / Coach de dirigeants / Créatrice de bijoux.

Le fait de cumuler plusieurs activités n’est pas quelque chose de nouveau. Par contre, ce qu’il est, c’est le fait de mettre en avant, de favoriser et vanter les mérite de ce mode de travail.

Il est en fait plus simple de nommer les personnes qui exercent plusieurs jobs pour vivre des slasheurs. En effet, il s’agit d’une façon d’envisager son activité professionnelle en mode “multi”. Cela permet d’envisager plusieurs carrières et le droit d’explorer plusieurs domaines.

Si le sujet vous intéresse, on vous invite en fin d’article à découvrir le guide pratique traitant de ce sujet.

Mais pour commencer, découvrez ce que pensent les lecteurs de ce livre, l’ont-ils apprécié ?

En se basant sur plus de 115 votes et avis récupérés sur Amazon (France) et sur la plateforme de l’actualité de la littérature, la moyenne de satisfaction des lecteurs est de 4,9 étoiles/5.

Extrait :

Zoom sur un phénomène dont on n’a pas fini d’entendre parler. De plus en plus nombreux et visibles (ils seraient 4,5 millions en France), ces personnes aux multiples casquettes, qui savent se réinventer à l’envi(e), sont les mieux adaptées pour répondre à l’accélération et aux enjeux du monde.

Accès direct au livre


Merci de partager !
  • 3
  •  
  •  
  •